LE COMBAT RUSSE.
Créé par Vladimir Koudenkikh en 1997. C'est un un mélange de toutes les techniques d'Arts Martiaux, une mixité de « combat hand to hand » (Boxe, Kick, Ju-jistsu, karaté, Sambo, Judo), très célèbre en Russie. Basé sur les techniques des commandos militaires russes, ainsi que sur les techniques policières expérimentés sur le "terrain".          
Le combat Russe est la méthode de Self défense homologuée par l'école de Police de la Région de Perm (Russie, proche de la Sibérie).
Ancien membre des commandos Russe, Vladimir enseigne donc ces techniques aux nouvelles recrues et perfectionne les milices en fonction de la réalité du terrain.

Contrairement à d'autre systèmes de self défense, le combat Russe est "synthétique" et ne souffre pas de la dissociation des différentes techniques. Lutte, Judo, Boxe, Jujitsu ..etc sont enfin réunis par ce système afin d'assurer un système de SELF-Défense adapté aux situations de rue pour tous citoyens mais aussi aux forces de l'ordre ou aux agents de sécurité.

La base de réflexion de Vladimir a été vraiment de "mixer" toutes les techniques les plus efficaces des arts martiaux, et de pas les dissocier lors de l'enseignement. Il a donc élaboré un système de "transition" permettant de passer, des frappes aux projections, au combat au sol et aux immobilisations si nécessaire.

Un système, deux finalités
1) Le combat sportif : Le développement de techniques de « combat sportif », permettant la formation de sportifs de très haut niveau, capables de combattre indifféremment dans des disciplines diverses telles que le « combat hand to hand ou corps à corps », le Jiu-jitsu full contact ou en free-fighting.
Les techniques enseignées en combat russe sont globales et pragmatiques. Elles permettent donc d’être compétitives dans toutes ces disciplines et au final, les compétiteurs peuvent s’en donner à cœur-joie, tout au long de la saison sportive et s’exprimer pleinement (imaginez un peu l’expérience de ses combattants).

2) La Self-Défense. En "ajustant" les techniques aux conditions particulières de « la défense personnelle le Combat Russe est particulièrement redoutable. Ces techniques sont déjà adoptées par les professionnels de la sécurité et peuvent l'être par toute personne agessée.
L’enseignement de base est le même, mais on y rajoute des finitions différentes terriblement efficaces. Les domaines de situations complémentaires comme la défense contre, couteaux, armes à feu, plusieurs agresseurs... Ainsi que la dimension psychologique et la connaissance de l'environnement sont étudiés.
 
Un style basé sur la fluidité.
D’une manière générale le « Combat Russe » est basé sur la fluidité, la souplesse et la décontraction de l’ensemble du corps dans le but d’absorber les attaques, de se soustraire, d’éviter, mais toujours et surtout avec un constant transfert de poids du corps et une recherche d’appui et d’enracinement au sol, afin d’accroitre sa puissance depuis la pointe des pieds, en passant par le bassin et en s’enrichissant au passage des centres énergétiques du corps, dans son intégralité : au final la puissance maximale est au rendez-vous et l’efficacité est absolue.

Cette souplesse permet aussi de mieux encaisser un mauvais coup, de ruser sous l’allure de la décontraction, face à un adversaire excité.
La ruse, la feinte, font aussi partie de l’aspect psychologique du Combat Russe. Ce style nous enseigne à être des « acteurs », à « jouer la comédie » afin de se sortir d’une situation critique telle qu’une agression au couteau par exemple.
De son passé d'ancien commandot des forces spéciales Russes et d'ancien sportif de haut niveau. Vladimir a évincé certaines techniques déjà vues et enseignées peus efficaces en situation réelle.
Le « show » n’est pas sa préoccupation, seule l’efficacité est importante face à quelqu’un qui vous veut du mal.
VLADIMIR KHOUDENNKIKH
Palmares
  • Champion victorieux de plusieurs championnats de la Russie et des tournois de l’Eurasie de combat corps à corps et full-contact et de ju-jitsu (1991 – 1996)
  • Participant du Championnat absolu du monde du combat libre (Moscou, 1997)
  • Champion du tournoi international des arts martiaux (Louisville, U.S.A., 1997)
  • Lauréat à plusieurs reprises des festivals des arts martiaux russes, régionaux et internationaux.